Centrafrique : Vaste campagne de vaccination à l’échelle nationale contre cinq maladies

Une vaste campagne de vaccination contre cinq maladies, est en cours depuis lundi 6 avril dans plusieurs villes de Centrafrique. Cette campagne vise les enfants âgés de zéro à deux ans, les femmes enceintes et celles qui viennent de passer jusqu’à un mois après l’accouchement. Le but de cette campagne est de protéger ces catégories, contre cinq maladies: la tuberculose, la poliomyélite, la méningite, la rougeole et la fièvre jaune.

vaccination

Cette campagne dite intensifiée se déroule pour le moment dans les villes de Bambari, de Mbaïki et le district sanitaire de Bossembele qui regroupe les centres de santé de Boali, de Yaloké et de Bossembele. Durant la campagne, les enfants vont recevoir des vaccins contre la tuberculose, la poliomyélite, la méningite, la rougeole et la fièvre jaune. Les femmes enceintes et les femmes qui viennent de passer jusqu’à un mois après l’accouchement, recevront quant à elles le vaccin contre le tétanos.

La campagne accueillie favorablement par la population

« Nous sommes vraiment contentes de cette compagne de vaccination. Depuis le début des hostilités dans le pays, nous avons perdu des enfants, et surtout des femmes enceintes, faute de vaccins qui pouvaient les protéger contre les maladies », a déclaré Larissa Tatiane, une femme enceinte à Mbaïki (sud).

Dans le district sanitaire de Bossembele, cette compagne de vaccination a pris un léger retard par rapport au calendrier établi. Joseph Sendazo, l’un des superviseurs de cette compagne dans le district, a fait savoir que  ce retard est dû au manque de moyens. « D’abord, des moyens logistiques permettant aux superviseurs de bien travailler sur le terrain, et à cela s’ajoute le problème organisationnel lié à la distribution des vaccins dans les différents districts ». Docteur Dekaka, superviseur de la campagne de vaccination dans la ville de Bambari (centre), se plaint quant à lui du fait que le taux de participation de la population cible est encore très faible. Il exhorte la population, à répondre massivement à la campagne.

A Kaga-Bandoro (Centre-nord), la vaccination démarre mercredi 9 avril pour se terminer le 11 avril 2014.

RJDH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s