Centrafrique : les OSC de lutte contre le sida absentes de la CISMA

Les organisations de la société civile (OSC) de lutte contre le Sida, ne pourront pas participer à la conférence internationale sur le Sida et les maladies sexuellement transmissibles en Afrique, prévue du 07 au 11 décembre en Afrique du Sud faute des moyens financiers

Les OSC de lutte contre le Sida en Centrafrique telles que, le réseau des personnes vivant avec le Sida, le réseau centrafricain de la jeunesse, le réseau des médias africains contre le sida, la tuberculose et le paludisme en Centrafrique, le réseau des organisations nationales de  lutte contre le Sida, le réseau Centrafricain d’éthique et droit/VIH, l’organisation des femmes de Centrafrique, l’association centrafricaine pour le Marqueting social, l’association des élèves et étudiants contre le Sida, seront absentes de la  17e conférence internationale sur le Sida et les maladies sexuellement transmissibles en Afrique, prévue du 7 au 11 décembre en Tapetown en Afrique du Sud.

Faisant parti de la délégation retenue pour cette conférence, les OSC n’ont pas trouvé depuis 4 réunions préparatoires des partenaires qui pourront les appuyés afin de prendre part à ce rendez-vous qui consistera à définir les nouvelles stratégies africaines pour l’atteinte des objectifs zéros d’ici 2015.

 Jusqu’aujourd’hui, le gouvernement a retenu trois personnes, l’ONG ESTHER a pris en charge trois personnes et l’Initiative des pays riverains des fleuves Congo, Oubangui et Chari (IFCOC) pour lutte contre le Sida s’occupera de deux personnes.

 La société civile qui comptait sur d’autres partenaires ne participera pas finalement à la cession pour cause de difficultés de mobilisation des ressources. Lucien Dimanche, rapporteur général du comité d’organisation, représentant l’association des élèves et étudiants contre le Sida a déclaré que:« Nous avions introduit une demande au groupe Thématique ONUSIDA en date du 21 octobre. C’est le 21novembre que le coordonnateur par intérim de l’ONUSIDA Dr. Vincent Takpa  était obligé de reprendre les documents pour les déposer en main propre auprès des agences du système des nations unies ». Les personnes vivant avec le VIH à travers leur réseau s’indignent de cette absence qui touche à leur vie et contrarie les objectifs zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination des personnes vivant avec le VIH et zéro décès lié au sida  d’ici à 2015».

Fridolin Ngoulou

Publicités

2 réponses à “Centrafrique : les OSC de lutte contre le sida absentes de la CISMA

  1. si les ocs ne participent pas à la 17éme CISMA,cela veut dire que l’objectif zéro nouvelle infection, zéro décès liés au SIDA, zéro discrimination et zéro stigmatisation des PVVIH ne sera pas atteint en RCA. Le SIDA deviendra une rébellion non métrisable qui disséminera les centrafricains

    • Albert YOMBA-EYAMO SG CRCA
      Les OCS et la CRCA en particulier jouent un rôle important dans dans la lutte contre le vih/sida et notamment dans la stratégie globale d’atteinte à terme l’objectif zéro nouvelle infection, décès, discrimination et stigmatisation. Ne pas faire participer les OCS et la CRCA revient à minimiser la gravité de cette pandémie et par conséquent laisser libre court à son expansion avec pour conséquence des nouvelles infections et des décès.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s