L’ACABEF lance le dépistage gratuit du VIH, de la tuberculose et d’insertion d’implant

L’Association Centrafricaine pour le Bien Etre Familial (ACABEF), a lancé pour une durée d’un mois le dépistage volontaire et gratuit du VIH, de la Tuberculose, d’insertion d’implant, lundi 14 octobre 2013, couplé avec la prise en charge médicale des cas de violences sexuelles.

DSCF1042

Une centaine de personnes, en majorité des femmes se sont rendues tôt dans la matinée afin de bénéficier de la prestation de service de l’ACABEF. Les séances d’information Education et communication (IEC) précèdent toutes les activités prévues dans le cadre de cette campagne.

Selon M. Alphonse Ndotiga Directeur Exécutif de l’ACBEF, trois raisons fondamentales ont conduit cette association à lancer cette campagne. « Nous avons constaté que le taux de mortalité est élevé chez les femmes enceintes, les violences sexuelles ont aussi augmenté avec la crise que le pays connait ainsi que les cas d’infections sexuellement transmissibles et du VIH. Nous constatons que beaucoup de femmes musulmanes fréquentent nos services pour le traitement des IST. Ce qui a fait croitre le taux de fréquentation de nos services », a spécifié M. Alphonse Ndotiga.

Pour M. Alphonse Ndotiga, cette campagne permet à l’ACABAEF de prendre totalement en charge les victimes de violence sexuelle, grâce à l’appui du Fonds des nations Unies pour la Population (l’UNFPA) ainsi que l’insertion d’implant (pilule)  pour une durée de 5 ans.

Cas de vol des produits génériques

Le cas de vol a été constaté dans la nuit du 13 au 14 octobre 2013, au siège de l’ACABEF. Tous les produits destinés à cette activité ont été emportés par des malfrats qui ont cassé les fenêtres pour opérer. Ces vols interviennent après les pillages systématiques de son siège situé derrière la station Total, suite aux évènements des 24 mars, 10 avril et 20 aout 2013 dans le 4e arrondissement de Bangui.

Selon M. Alphonse Ndotiga ces vols ne pourront pas empêcher l’ACABEF à mener cette campagne car, les produits  stockés en dehors du site permettront de couvrir cette période. « Nous lançons un SOS aux partenaires au développement pour nous appuyer en ce moment où l’ACABEF n’a plus d’outils de travail », a-t-il lancé.

La prise en charge des IST et le suivi du dépistage VIH sont réalisés grâce à l’appui des  Médecins du Monde France.

Fridolin Ngoulou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s