Vers la fermeture de l’ACAMS

L’association Centrafricaine pour le Marketing Social (ACAMS) reconnu comme leader en matière de distribution des préservatifs est aujourd’hui réduit à néant à cause des évènements qu’a connu le pays. En conséquence, aucune structure de l’ACAMS n’existe dans l’arrière-pays. Même à Bangui, le personnel est réduit au chômage. « Nous avons licencié 30 personnes qui ont bénéficié de leurs droits légaux parce qu’on ne pouvait plus supporter la charge. Pour le moment, on ne dispose que d’un peu de préservatifs mais le personnel est complètement vidé. Les huit autres travaillent sous contrat de 2 et 3 mois », a expliqué avec amertume un responsable, avant d’insister sur le fait que l’ACAMS est sur le chemin de la disparition.

acams plus

Notons que cette organisation appuie les communautés en préservatifs masculins et féminins et s’implique dans la prévention du VIH/SIDA.

Fridolin Ngoulou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s