La diaspora centrafricaine de France au chevet des hôpitaux de la RCA

L’ONG SOS de la diaspora Centrafricaine  de France a octroyé des médicaments aux hôpitaux de la République Centrafricaine.  Ces médicaments sont remis aux bénéficiaires par le comité de réception, jeudi 16 mai 2013 au cours d’une cérémonie à l’Hôpital Communautaire de Bangui.

Le don est composé uniquement des médicaments d’environ 120 Kg. C’est une première remise officielle qui  intervient dans un contexte où le système de santé plus particulièrement le sous-système de soins a été durement affecté par la crise qu’à traversée le pays.

im 1

Les affrontements qui ont lieu dans le pays ont occasionné le pillage voire la destruction de certains services de santé. L’une des conséquences immédiates sur le système de soins est la non disponibilité des médicaments dans les formations sanitaires, a souligné le Ministre de la Santé Publique, de la Population et de la Lutte contre le VIH/SIDA, Dr. Aguid Soumouk.  Pour lui, « face à un malade, un médecin sans médicament est comme un militaire sans arme ».

Notons que ces médicaments  vont couvrir  partiellement les besoins de sept hôpitaux de Bangui. D’après le comité national de réception et de suivi qui  a initié le plaidoyer auprès des centrafricains vivant en France,  l’objectif est de permettre aux compatriotes de l’étranger de soutenir toutes les formations sanitaires du pays. Avec ce geste, le président de ce comité Mgr. Dieudonné Nzapalainga a souligné que les médicaments ainsi mobilisés vont servir aux situations d’urgence et aux  personnes les plus démunies qui n’ont pas les moyens de s’acheter les produits pharmaceutiques. Ces produits seront repartis entre les structures bénéficiaires qui sont les formations sanitaires publiques et confessionnelles à but non lucratif. Ces structures doivent établir pour chaque bénéficiaire une fiche comportant le nom et prénom, l’âge, le sexe et le diagnostic. Une ordonnance médicale délivrée au malade par un praticien de santé reconnu au niveau de la structure doit être jointe à cette fiche, afin de permettre le  suivi de ces dons.

A titre de rappel, les crises militaro-politiques qui ont secoué la République Centrafricaine depuis le mois de décembre 2012 ont engendré beaucoup de problèmes socio-sanitaires sur toute l’étendue du territoire. Elles ont aussi occasionné de nombreux problèmes auxquels la population centrafricaine fait face actuellement.

im2

Cette cérémonie a réuni tous les responsables des formations sanitaires bénéficiaires de cette première série de dons. Cette occasion a permis au ministre de la santé de lancer un appel à d’autres organisations nationales de pouvoir emboiter le pas à la diaspora Centrafricaine afin de couvrir les autres zonés affectées.

Par ailleurs, l’Ambassadeur Haut Représentant de la République Française en République Centrafricaine a remis 300 matelas au nom de son pays à l’hôpital communautaire de Bangui

Fridolin Ngoulou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s