L’ACAMS PROMEUT LE CONDOM FEMININ SECURITE PLUS

Les représentants des institutions publiques, des associations et organisations non-gouvernementales impliquées dans la lutte contre le VIH/Sida se sont réunis le vendredi 22 mars 2013 à 10 heures dans la salle de réunion de l’Association Centrafricaine pour le Marketing Social (ACAMS).

acams plus

Au cours de cette rencontre, les participants ont examiné les stratégies de lancement et promotion du condom féminin Sécurité Plus qui est un produit sous-régional développé par le Projet Prévention du Sida en Afrique Centrale (PPSAC). Ce projet couvre le Cameroun, le Congo, la République Centrafricaine et le Tchad. Afin de réussir le lancement officiel de ce nouveau produit qui aura lieu début  du mois d’avril 2013, un comité de pilotage dont le président est M. Jean Vincent Mbenda de la Coordination Nationale du Comité National de Lutte contre le Sida (CN-CNLS) se réunira très prochainement pour repartir les tâches à exécuter, initier les activités à réaliser pour une distribution efficace des condoms féminins Sécurité Plus.

 Par ailleurs pour la phase expérimentale de la distribution de ce produit qui est essentiel dans la prévention du VIH/Sida, les villes de Bangui, Bambari, Berberati, Bouar et Bossangoa sont retenues. Pendant la période expérimentale qui durera une année, l’ACAMS compte distribuer 85.000 condoms féminins Sécurité Plus à raison de 50 F CFA l’unité.

En outre durant les échanges intéressant les particularités de ce nouveau moyen de prévention de cette pandémie, les différents canaux de distribution, les formations des acteurs qui accompagneront les processus de lancement et de sa distribution et des organes de suivi et d’évaluation, les acteurs de la lutte contre cette pandémie se sont penchés sur la nécessité d’avoir un document d’orientation relatif aux données stratégiques, à la gestion et à la distribution des préservatifs masculins et féminins en République Centrafricaine.

Cette suggestion a été bien appréciée par le représentant de l’ACAMS M. Rémy Nzongo. Cette réunion qui marque un pas dans la marche vers la tolérance zéro en matière de nouvelles infections, de décès lié au VIH/Sida et de discrimination et stigmatisation a pris fin à 13 heures 5 minutes.

REMASTP/CA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s