Campagne de solidarité pour zéro sida en milieu sportif

la photo de famille

la photo de famille

L’association nationale des jeunes filles actives pour la lutte contre le Sida (ANJFAS) en partenariat avec la cellule de lutte contre le sida du ministère de la jeunesse, des sports, des arts et de la culture a organisé une activité sportive avec les cadres et les personnels, samedi 16 mars 2013 à 6h30 mn au complexe sportif 20.000 places. Cette rencontre sportive a donné l’occasion aux organisateurs de sensibiliser les cadres et personnel du ministère de la jeunesse sur les objectifs zéro nouvelle infection à VIH, zéro décès lié au Sida et zéro stigmatisation/discrimination liée au VIH et au Sida. La campagne de solidarité, lancée en fin 2012 a permis  de révolutionner la sensibilisation. A cette occasion, la coordonatrice-pays de l’ONUSIDA, le Dr. Christine MBONIYNGINGO assistée de TAPKA Vincent expert au bureau pays a délivré un message de mobilisation des fonds pour soutenir les personnes vivant avec le VIH. Selon la coordonatrice, « on ne peut pas laisser nos frères et sœurs contaminés par le VIH mourir du sida ». Elle a invité les cadres et agents du dit ministère à mobilier les moyens internes pour prendre en charge les PVVIH éligibles dans leur département et ses annexes. Pour la présidente de l’ANJFAS Mlle Fétia Donatienne, 95% des ressources de prise  en charge viennent de l’extérieur. Malgré ces financements, seul 15.000 PVVIH sont mises sous traitements antirétroviraux sur les 60.000 éligibles. C’est pourquoi, pour atteindre l’objectif zéro décès lié au sida, la partie nationale doit contribuer afin de sauver des vies.

Séance d'information

Séance d’information

Notons que les autres messages développés au cours de cette campagne sont axés sur la prévention. Pour la coordonatrice de l’ONUSIDA, les sportifs, leurs dirigeants et le ministère de tutelle doivent éviter que le sida passe par eux. C’est pourquoi, « Ils doivent être bien informés et mobilisés pour lutter contre le VIH et le Sida, car ils constituent une richesse pour le pays ». Le ministère doit parler du sida à son personnel, afin de bloquer les nouvelles infections et la transmission du virus de la mère au nouveau-né. Après quelques échanges dirigés par le Directeur de cabinet de ce département M. Christian Bernard YAMALET, il est convenu de renforcer le partenariat avec l’ANJFAS et l’ONUSIDA afin d’étendre les actions vers toutes les fédérations sportives, les artistes comédiens et musiciens. Les participants ont aussi émis le vœu de voir les séances de dépistage volontaire mobile s’effectuer pendant les rencontres sportives. Rappelons que cette activité intervient après un match de football féminin, organisé  mercredi 06 mars au complexe sportif Barthélémy BOGANDA, à l’occasion de la journée internationale des femmes.

Fridolin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s