Bouar : entre soulagement et inquiétude des PVVIH

arvLa ville de Bouar qui a connu la rupture dans les approvisionnements des antirétroviraux (ARV) vient d’être dotée. Cependant, des nombreux problèmes demeurent. D’après la dispensatrice des ARV Mlle Josiane jointe au téléphone par le REMASTP jeudi 14 mars 2013, c’est depuis le 28 Février que les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) de Bouar ont été soulagées de l’arrivée du stock. Mais, cette ville connait toujours des problèmes liés aux produits pour les soins des infections opportunistes à l’exemple des amoxicilines, des zentels, des SRO…Par ailleurs, l’hôpital de Bouar ne dispose pas de médecin titulaire pour s’occuper des PVVIH. Ce qui pose un réel problème de suivi et de la gestion des produits destinés aux PVVIH. Car, l’accès à ces médicaments semble être difficile et ces produits seraient utilisés à d’autres fins. Toutes fois, Josiane se félicite de l’arrivée des ARV pédiatriques qui n’existaient pas dans la ville depuis 2008. Ce ravitaillement lui permettra de prendre en charge les cinq (5) enfants éligibles aux traitements juniors en sa disposition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s