RONALSI a formé les leaders des ONG de la société civile de lutte contre le VIH et le Sida en gestion axée les résulats

Dans le cadre de renforcement des capacités des organisations de la société civile impliquées dans la lutte contre le VIH et le Sida (OSC) et les responsables de suivi-évaluation des équipes techniques préfectorales (ETP) en RCA, le Réseau des Organisations Nationales de lutte contre le VIH et le Sida (RONALSI) en partenariat avec la Coordination Nationale du Comité National de Lutte contre le VIH et le Sida (CN-CNLS), a organisé un atelier de formation en Gestion Axée sur les Résultats (GAR), qui s’est tenu à Bangui du 6 au 10 Novembre 2012. Les travaux de l’atelier ont été ouverts par le Pr. Nestor Mamadou NALI, Coordonateur de la CN-CNLS, en présence de la représentante du représentant pays du Fonds des nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et du Coordonateur Adjoint de RONALSI Paul Bernard NGUEREFARA. Dans leurs mots de circonstance, tous ont situé l’intérêt des OSC dans la réponse au VIH et au Sida et l’atteinte de l’objectif zéro d’ici à 2015. L’atelier a réuni 55 participants venus de Bangui et des villes de province. Durant cinq (5) jours, 15 thématiques ont été développées sur : Le Cadre Stratégique National (CSN) de lutte contre le VIH et le Sida 2012-2015. Le principe des « Thee ones » à savoir un seul cadre de coordination, un seul document de politique nationale et un seul cadre de suivi-évaluation de lutte contre le VIH et le Sida, le cadre de mise en œuvre de CSN et la place des OSC ont fait l’objet des différentes présentation ; concept et approche basée sur le genre en matière de lutte contre le VIH et le Sida (le genre et le sexe, la division de travail, l’égalité, l’équité, la parité) ; l’approche basée sur les droits humains (protection des droits humains, les droits et devoirs des personnes vivant avec le VIH : PVVIH) ; l’a notion de base en planification et suivi-évaluation (planification stratégique, opérationnelle, tactique, programmatique) ; l’’élaboration des termes de référence (TDRs) des activités (techniques de rédaction, les conseils pratiques, la structure : titre, contexte et justification, objectifs, résultats attendus, méthodologie, calendrier de mise en œuvre…) ; l’a feuille de route de la plate-forme des OSC impliquées dans la réponse au VIH et u Sida ; la problématique et enjeu de la coordination des OSC en GAR. Ces communications ont été données par les experts de la CN-CNLS ; notamment le Dr. Marcel MASSANGA, Dr. Ludovic FIOMONA, Mme Edwige NGUELEBE, M. BG. NIAKAMATCHI ; les experts en droits humains, le magistrat Arsène SENDE, Mme MANZIBAHI et Mme Valérie TANGA ; les organisateurs Paul Bernard NGUEREFARA, coordonateur adjoint de RONALSI et Cyriaque NGOMBE.
Fridolin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s